Menu

ANRMP : « des raisons de communiquer »

L’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) a entrepris depuis quelques mois, une vaste campagne de communication sur plusieurs axes.

Communiquer d’abord  pour se présenter aux Autorités publiques, aux acteurs de la dépense publique, aux Partenaires Techniques et Financiers qui apportent un appui constant depuis la création de l’ANRMP pour son opérationnalisation, à la Société civile et à l’opinion publique. C’est ainsi que le Président de l’Autorité a pris la parole à différentes occasions pour dire ce qu’est l’ANRMP, ce qu’elle fait ou entend faire au titre des compétences à elle   dévolues  par les textes en vigueur.

Il a pu dans ce cadre consacrer des temps d’antenne à la télévision nationale, prononcer une conférence de presse, animer une conférence débat, accorder des interviews avec à l’appui, la présentation des locaux des  responsables du Secrétariat Général.

 Communiquer ensuite  pour la couverture de ses activités. Il s’agissait de faire connaitre aux auteurs de la chaîne des marchés publics, aux partenaires techniques et financiers et au grand public, que l’ANRMP existe, est opérationnelle et qu’elle mène des activités qu’elle souhaite porter à la connaissance de tous.

Ces activités ont ainsi porté sur diverses sessions de formations organisées en propre ou en appui à l’Association pour la promotion des exportations en Côte d’Ivoire  (APEXI-CI) dans le cadre de la mise en œuvre du Projet AMADE PRO€INVEST où en liaison avec l’organe de contrôle qu’est la Direction des Marchés Publics pour le renforcement des capacités des acteurs.
Communiquer enfin pour faire connaître les outils mis à la disposition des populations dans leur diversité, en particulier le numéro vert 800 00 100 pour dénoncer les pratiques frauduleuses les abus et les actes de corruption dans les marchés publics. Le numéro vert de l’Autorité a donc connu une large présentation à l’occasion de la campagne de vulgarisation de cet outil.
La campagne a ainsi permis de procéder par affichage de messages, de spots télé et par insertion de messages dans les  quotidiens de la presse écrite.
Communiquer est donc pour l’ANRMP une démarche naturelle au regard de son statut d’organe de régulation, de son avènement récent sur la scène nationale et de sa volonté de contribuer à l’intégration des bonnes pratiques et des principes de bonnes gouvernance dans la gestion des marchés publics et des délégations de services publics en Côte d’Ivoire...

Y.P. COULIBALY
Secrétaire Général de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP)

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

info@anrmp.ci