Menu

La transparence dans les marchés publics, le Président de l’ANRMP explique le rôle que joue son Institution pour le respect de ce principe de bonne gouvernance - 10 août 2013

Le Président de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), M. COULIBALY Non karna, a animé une conférence de presse au siège de la Ligue Africaine de Lutte Contre la Corruption (ALACO), sis à la Riviera-Palmeraie, le samedi 10 août 2013. Cette conférence de presse organisée par ALACO a enregistré la participation  des différents organes de la presse écrite et audiovisuelle.

Prenant la parole, le Président d'ALACO s’est félicité de la présence de plusieurs organes à cette conférence qui s’inscrit dans le cadre des actions que mène son organisation pour lutter contre la

corruption. Il a ensuite présenté, l’invité d’honneur en la personne de Madame la Coordonnatrice du Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI), représentée par M. M'BRA. Il a terminé ses propos en présentant le conférencier du jour. A sa suite, Monsieur M’BRA a, au nom de la Coordonnatrice du DGDI, salué le cadre d’échanges institué par l’ONG ALACO et s’est voulu bref afin de laisser toute la place au conférencier dont dit-il, l’expertise en matière des marchés publics est désormais de notoriété publique.

L'honneur est donc revenu à M. COULIBALY Non karna de présenter le thème de la conférence intitulé : " La transparence dans les marchés publics en Côte d'Ivoire : rôle de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics "  Il a articulé son intervention autour de trois parties :

I. Dispositions

II. Pratique de la transparence

III. Préoccupations et perspectives

Dans la première partie de sa présentation, M. COULIBALY a fait savoir à son auditoire que la notion de transparence est consacrée dans la réglementation ainsi que dans les procédures de passation et de régulation des marchés publics.

Relativement à la seconde partie qui porte sur les activités de l'ANRMP, le conférencier a indiqué que la pratique de la transparence transparaît non seulement dans la gestion humaine et financière de l'ANRMP mais également à travers les décisions et les audits qui sont publiés.

Abordant le chapitre des préoccupations et perspectives, le Président de l’Autorité de régulation a d’abord dénombré des limites à la transparence, notamment le secret des délibérations, la médiatisation excessive, la récupération ou la déviation des actions de l’ANRMP, de même que la préservation de l’intégrité des individus et a ensuite indiqué, au titre des perspectives que l’ANRMP entendre poursuivre la communication afin que le débat sur les marchés publics soit démocratisés et accessible à tous. IL a également annoncé la construction d’un centre de formation sur les marchés publics, la réalisation des audits des marchés de gré à gré de 2011 à 2013 et les audits des stocks des marchés.

Après son exposé, le conférencier a eu répondre aux préoccupations des journalistes relativement aux marchés publics récemment passés tels que l'exploitation du deuxième terminal à conteneurs, les travaux de réhabilitation du Collège Jean Mermoz, ainsi qu’au taux élevé de gré à gré.

Le conférencier a terminé ses propos en ces termes : '' Pour notre pays en reconstruction, le vrai rôle de l’ANRMP sera d’amener les ivoiriens à aussi se réconcilier avec le système des marchés publics ".

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

info@anrmp.ci