Menu

Les entreprises membres de la CCIF CI s’approprient les techniques d’élaboration d’une offre financière dans les marchés publics – jeudi 16 octobre 2014

Le jeudi 16 octobre 2014, le thème portant sur « le montage d'une offre financière dans une consultation » a été développé en présence des entreprises membres de la Chambre de Commerce et d'Industrie Française en Côte d'Ivoire (CCIF CI), à la faveur de la 4ème session de formation, organisée par ladite Chambre, en collaboration avec l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP). 

Ce thème a été présenté par M. KOFFI Serge Leclair, Chef de Service à la Direction des Marchés Publics (DMP). 

Son intervention s’est articulée autour de trois parties : 

 I.Nature des prix d'un marché et documents contractuels

II.Eléments de comparaison des offres dans chaque nature de prix

III.Détermination du prix global et forfaitaire et élaboration du bordereau de prix unitaires

Dans la première partie, M. KOFFI a défini les différentes natures de prix d’un marché, que sont les marchés à prix global et forfaitaire, les marchés à prix unitaires, les marchés rémunérés au temps passé et les marchés à prix mixtes, ainsi que les documents contractuels pour chaque nature prix. 

Dans la seconde partie, le conférencier a indiqué les éléments de comparaison des offres dans chaque nature de prix (la nature de prix global et forfaitaire et la nature de prix unitaires).

A cet effet, il a fait observer que si un appel d’offres est lancé suivant une nature de prix global et forfaitaire, le descriptif des travaux, fournitures ou services est contractuel. Dans un tel cas, le prix global et forfaitaire tel que  mentionné sur la soumission fera foi. Ainsi la comparaison des offres sera faite sur cette base. La vérification de la décomposition du prix global et forfaitaire ne visant que les erreurs et omissions. Dans un tel cas la correction du prix soumissionné n’est pas admise.

Dans le cas d'un appel d’offres passé sur prix unitaires, le bordereau des prix est contractuel et est par conséquent utilisé pour la détermination de l’offre financière, en application des quantités affectées à chaque nature de prix unitaire. Ainsi la comparaison des offres sera faite sur cette base. Il est tenu compte des erreurs et omissions, et la correction des offres financières est admise.

Dans la troisième et dernière partie de son exposé relative à la détermination du prix global et forfaitaire et élaboration du bordereau de prix unitaires, le conférencier a expliqué comment déterminer le prix global et forfaitaire et élaborer le bordereau des prix unitaires.

Ainsi, s’agissant de la détermination du prix global et forfaitaire, le conférencier a précisé qu’elle revient au soumissionnaire d’estimer le montant (frais, charges, taxes, marge bénéficiaire) escompté pour la réalisation du marché objet de l’appel d’offres, conformément au descriptif de la commande. En ce qui concerne l’élaboration du bordereau des prix unitaires, il a relevé qu’il constitue un cadre dans lequel sont consignés tous les prix unitaires applicables à chaque nature de prestation intervenant dans le marché objet de l’appel d’offres. 

Il a conclu son intervention en expliquant que déterminer un prix global et forfaitaire ou élaborer un bordereau de prix unitaire revient à estimer un prix qu’il soit unitaire ou forfaitaire. A titre d’illustration,  la méthode du déboursé sec a été utilisée pour l’estimation d’un prix de revient et d’un prix de vente dans un marché de travaux. La méthode dite des ratios ou des coefficients a également été expliquée aux séminaristes.

La présentation théorique a été ponctuée par des échanges et des cas pratiques qui ont  permis aux vingt (20) participants de mieux s’approprier les techniques de montage d'une offre financière. 

 

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

info@anrmp.ci

Orgy