Menu

L’ANRMP en tournée de sensibilisation et de formation des acteurs des marchés publics en régions – 16 février au 31 mars 2016

Conformément à ses missions de formation et d’information, l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) a entamé une vaste série de rencontres des acteurs des marchés publics à l’intérieur du pays, du 16 février au 31 mars 2016.

Cette campagne de sensibilisation et de formation qui constitue la seconde du genre après celle de 2012, s'inscrit dans le cadre des missions de l’ANRMP, notamment celle visant à la création et à l’animation d’un cadre d’échanges et d’écoute avec les acteurs des marchés publics.

A cet effet, les départements de Yamoussoukro, Bouaké, Korhogo, San Pedro, Man, Daloa, Abengourou, Grand-Bassam et Dabou ont respectivement reçu la délégation de l’ANRMP. 

Dans chaque localité, les travaux étaient présidés par le représentant du Président de la République. Après les allocutions de bienvenue portées par les Maires de chaque ville hôte, les travaux ont été meublés par les communications de la Direction des Marchés (DMP) et de l’ANRMP, autour des thèmes suivants :

-   Thème 1 : Nouvelles mesures de passation des marchés publics

-   Thème 2 : Présentation générale, activités et message de l’ANRMP

Au cours de leurs communications, les formateurs de la DMP, ont d’abord présenté les difficultés rencontrées au cours des exercices budgétaires précédents, lesquelles ont été résumées entre autres par la non transmission des budgets de certaines structures (EPN, collectivités), la non planification des lignes à marchés, ainsi que le non-respect de certaines dispositions du code des marchés publics.

Ils ont en outre présenté les nouvelles mesures visant un meilleur accès à la commande publique, objet du décret modificatif N°2015-525 du 15 juillet 2015, à travers le rehaussement des seuils de référence des marchés publics, de validation des propositions d’attribution, d’approbation des marchés et de l’allègement des critères administratifs. 

Les formateurs de la DMP ont profité de ces tribunes pour communiquer sur les nouvelles mesures encadrant les procédures concurrentielles simplifiées qui s’appliquent aux procédures de passation, de contrôle et de régulation des marchés passés par tous les assujettis au Code des marchés publics pour les dépenses en dessous des seuils de référence. Cette nouvelle procédure a fait l’objet de l’arrêté N°112/MPMBPE/DGBF/DMP du 08 mars 2016 portant procédures concurrentielles simplifiées.

Les présentations de l’ANRMP ont d’abord été portées par Monsieur Olivier KOSSONOU, le Secrétaire Général, qui a présenté son institution à travers sa composition, son organisation, son fonctionnement ainsi que les activités réalisées par les cellules spécialisées. 

Intervenant en second ressort, Monsieur COULIBALY Non Karna, le Président de l’ANRMP a exposé la vision de l’autorité de régulation, déclinée sous le vocable «début d’une ère nouvelle». Celle-ci a pour objectif d’instaurer un environnement favorisant l’amélioration continue du système des marchés publics. 

Dans son adresse, le Président Non Karna insistera sur les implications de cette nouvelle ère qui est caractérisée par la «démocratisation» du débat sur les marchés publics, la naissance d’une culture de la plainte, la fin de l’impunité, la vulgarisation des audits et dédramatisation de leur perception, le tout, aboutissant à la crédibilité du système des marchés publics.

Dans chaque localité, les présentations étaient suivies par des séances d’échanges.

Lors de ces missions en régions, il a été remis prioritairement, aux Autorités préfectorales, et aux Elus des cartables pédagogiques, des clés USB et aux autres participants plusieurs kits comprenant toute la documentation relative aux marchés publics.

C’est au total 1012 participants, issus de l’Administration publique, du secteur privé et de la société civile, qui ont été sensibilisés et formés au cours de ces missions en régions 2016. 

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

info@anrmp.ci