Menu

Le Président de l’ANRMP, invité des rédactions de Fraternité Matin – jeudi 14 avril 2016

Le 14 avril 2016, Monsieur COULIBALY Non Karna, Président de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), était l’invité des rédactions du quotidien Fraternité Matin. Le thème de son exposé s’intitulait « La bonne gouvernance dans les marchés publics de 2010 à 2016 : quels résultats concrets ? ».
Dans ses propos liminaires, le Président de l’ANRMP a exprimé, au nom du Conseil et du Secrétariat général, ses remerciements au Directeur Général de Fraternité Matin, Monsieur Venance KONAN et à toute son équipe pour l’invitation.

Abordant le thème du jour, le Président a précisé que la bonne gouvernance constitue l’épine dorsale de son institution, avant de dresser le plan de son exposé en deux points principaux :

I. L’indépendance de l’ANRMP et la crédibilité de ses actes ;
II. L’analyse et la portée des résultats de l’ANRMP dans l’angle de la bonne gouvernance.

Dans la première partie de son exposé, le conférencier a rappelé que l’ANRMP a été créée le 06 août 2009. Cette Autorité est composée de quatre représentants de l’administration, quatre de la société civile et quatre du secteur privé. C’est ce collège de 12 membres qui rend au nom de l’ANRMP, des décisions sur la commande publique.

De par son statut d’Autorité Administrative Indépendante (AAI) rattachée à la Présidence de la République, l’Etat de Côte d’Ivoire lui a conféré le pouvoir de réguler le système des marchés publics en toute indépendance.

L’ANRMP a officiellement commencé ses activités au début de l’année 2010. Les décisions rendues et publiées sur le site de l’ANRMP ont été prises selon les textes en vigueur, en s’appuyant sur le principe du contradictoire.

Dans la seconde partie de son intervention, le Président Non Karna COULIBALY a ramené chaque résultat obtenu par l’ANRMP à un principe de bonne gouvernance qui englobe les principes fondamentaux du droit. Le conférencier a cité quelques réalisations de l’ANRMP depuis son installation et son opérationnalisation en 2010.

Ainsi, il précisera que l’ANRMP a rendu 171 décisions dont 32 annulations. Cela dans un souci de rétablir le droit pour toutes les entreprises qui participent aux marchés publics, même si ces dernières n’ont aucun soutien. Le Président a par ailleurs informé son auditoire de la gratuité des frais de recours devant l’ANRMP.

L’institution a réalisé cinq audits indépendants des marchés publics en application du principe de bonne gouvernance qu’est l’obligation de rendre compte. Le Président de l’organe de régulation relève que depuis la déclaration universelle des droits de l’homme du 26 août 1789, nous sommes tous citoyens et de ce fait nous payons nos impôts. Par conséquent, tout agent qui a en charge la gestion du budget de l’Etat doit en rendre compte. « Il faut dire ce que nous avons fait de l’argent que l’Etat nous a confié », a-t-il assuré.

L’ANRMP a eu également à faire respecter le principe de la transparence qui stipule en ce qui concerne la commande publique, que tout le monde soit au même niveau d’information. C’est ainsi qu’en vertu de cette transparence, l’ANRMP s’est dotée d’un numéro vert, le 800 00 100 et d’un site internet www.anrmp.ci. L’ANRMP rend compte de ses activités en temps réel sur ce site qui enregistrait au mois d’avril 2016, plus de 3 500 000 visites.

En outre, dans la logique du respect du principe de la transparence, l’ANRMP a édité sous le label « Collection ANRMP » la documentation sur les marchés publics et réalisé un film institutionnel sur la régulation des marchés qui est diffusé les mercredis et dimanches sur les antennes de la RTI 1. En matière de sanction, elle a exclu 24 entreprises pour une durée de deux ans de tous les appels d’offres en Côte d’Ivoire.

A travers l’audit, l’ANRMP fait aussi preuve de réactivité et de prospective en se projetant dans l’avenir. Selon monsieur COULIBALY, c’est par la formation, la transmission du savoir-faire, du savoir-être, à travers le renforcement des capacités que le système des marchés publics sera amélioré.

À ce jour, l’ANRMP a formé plus de 5500 personnes en 137 sessions à travers tout le territoire ivoirien et organiser plus de 40 séminaires sur des thèmes d’actualités. L’Etat de Côte d’Ivoire veut détenir un sanctuaire qui sera dédié à la commande publique, c’est pourquoi, l’ANRMP est en train de construire le plus grand centre de formation de la zone UEMOA sur les marchés publics.

Par ailleurs, dans le but de soutenir durablement le système des marchés publics, l’ANRMP a construit et offert à la Direction des Marchés Publics (DMP), les Directions régionales de marchés publics de Bouaké et Korhogo. Elle lui a également fait don d’équipements informatiques. Le Président de l’ANRMP a conclu son exposé en ces termes : "Six ans après l’avènement de l’ANRMP, nous sommes au temps de la construction de la Côte d’Ivoire par la bonne gouvernance dans les marchés publics".

Après une séance d’échanges, le Directeur Général de Fraternité Matin a félicité le conférencier et a invité la délégation de l’ANRMP à une visite guidée de l’imprimerie de Fraternité Matin.

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

info@anrmp.ci