Menu

29 septembre 2010 : Cérémonie d’inauguration du siège de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP)

Le 29 septembre 2010, un événement majeur a marqué l’opérationnalisation de l’Autorité de régulation à savoir la cérémonie d’inauguration de son siège sis à Cocody Riviéra 3, rue du lycée français.

Cette cérémonie inaugurale placée sous le parrainage de Monsieur Charles Koffi DIBY, Ministre de l’Economie et des Finances et sous la présidence de Monsieur Madani TALL, Directeur des Opérations de la Banque Mondiale a été rehaussée par la présence du Dr COULIBALY Issa Malick, Directeur de Cabinet Adjoint représentant le Président de la République Laurent GBAGBO.

A également pris part à cette cérémonie, M. EL HADJ SAKHO, Commissaire de l’UEMOA chargé des Politiques Economiques et de la Fiscalité.

Dans son allocution au cours de cette cérémonie d’inauguration, M. COULIBALY Non Karna, Président de l’Autorité de Régulation, a souligné que l’ANRMP entend faire du système des marchés publics un outil de développement. Il n’a pas manqué de saluer l’apport inestimable de la Banque Mondiale qui, à travers le Projet Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI) a financé à hauteur de 400 000 dollars américains, soit environ 200 millions de FCFA, l’acquisition de matériels et mobiliers de bureau, deux véhicules de liaison et le paiement d’une année de loyers de son siège.

Monsieur  KOUAME Yao Bernard, Chef de Cabinet représentant le Ministre de l’Economie et des Finances à ladite cérémonie a salué les appuis considérables que la Banque Mondiale apporte à la Côte d’Ivoire dans divers domaines avec pour finalité d’aider le pays à s’inscrire durablement dans la transparence et la bonne gouvernance.

Il a ajouté que la création de l’ANRMP s’inscrit dans les engagements pris par l’Etat de Côte d’Ivoire et constitue une réponse aux attentes du secteur privé.

Il est revenu à Monsieur Madani TALL de rappeler que les autorités ivoiriennes ont demandé à la Banque Mondiale d’appuyer les institutions, et dans le cas présent, aider à l’amélioration des marchés publics en vue de lutter contre la corruption et la mal gouvernance.

Pour lui, l’aboutissement de ce projet par la création de cette autorité de régulation est à saluer, parce qu’il faut lutter résolument contre les dessous de tables et autres pratiques néfastes qui gangrènent l’économie.

Selon lui, « au siège de l’ANRMP, seront désormais suivies, étudiées et traitées avec transparence et équité toutes les questions que les citoyens sont en droit de soulever lorsque les deniers publics sont en jeu, lorsqu’une entreprise se plaint d’avoir été lésée au profit d’une autre.

La création de l’ANRMP est un signe fort en direction des acheteurs publics et des fournisseurs qui, très souvent déplorent le manque de transparence, réel ou perçu des pratiques en cours au sein des administrations. Nous sommes plus que jamais déterminés à accompagner tous les efforts tendant à proscrire l’opacité dans la conduite des opérations du secteur des marchés publics. »

Prenant en dernier lieu la parole, le représentant du Président de la République a rappelé que le chef de l’Etat accorde une importance particulière à l’instrument de bonne gouvernance qu’est l’ANRMP. Ainsi, il a pris en l’espace d’un an cinq (5) décrets donnant à l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics les moyens légaux d’existence et d’actions. Il s’agit des décrets de création et d’organisation de l’ANRMP suivi des décrets de nomination des membres du Conseil, du Président et du Secrétaire Général.

Après les allocutions, la cérémonie s’est poursuivie par la coupure du ruban symbolique donnant accès aux locaux. Cette seconde phase a été marquée par la remise symbolique des véhicules de liaison et des matériels et équipements de bureau par la Direction des Opérations de la Banque Mondiale suivie de la visite des installations de l’ANRMP. Elle s’est achevée par une collation.

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

info@anrmp.ci

Orgy