Menu

Atelier national relatif à l’Accord plurilatéral sur les Marchés Publics (AMP) – 30 et 31 octobre 2019

L’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), en collaboration avec le Ministère du commerce et de l’Industrie, le Ministère auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), organise à Abidjan un atelier portant sur l’Accord plurilatéral sur les Marchés Publics (AMP), les 30 et 31 octobre 2019.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée ce mercredi 30 octobre 2019 par Monsieur KEHO Yaya, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, en présence de Madame KONE Mariama, Conseiller technique du Ministre du Commerce et de l’Industrie, de Madame LOUKOU, Adjoint au maire de Port-Bouët, de Monsieur COULIBALY Y.P, Président du Conseil de régulation de l’ANRMP et de Monsieur MALACRIDA, représentant de l’OMC.

Les Principaux acteurs en charge des marchés publics, et leurs partenaires ont pris part à cet important atelier dont l’objectif est de faire mieux connaître aux parties prenantes nationales la pertinence de l’accord révisé pour le commerce, le développement et la performance économique. Notons également la participation de certains partenaires techniques et financiers, à savoir la Banque Mondiale, la BAD et l’Union Européenne.

Rappelons que l’OMC dont le siège est à Genève a pour mission, l’administration du commerce international à travers des accords dits multilatéraux et plurilatéraux qui couvrent le commerce des marchandises, des services et certains aspects de la propriété intellectuelle en lien avec le commerce.

L’AMP figure au nombre des accords plurilatéraux, son application est obligatoire uniquement pour les pays qui y sont parties. Cet accord vise la création de conditions de transparence et d’équité dans la passation de marchés publics.

La Côte d’Ivoire n’est pas partie à cet accord. Toutefois, elle entend s’en inspirer pour réaliser au mieux sa politique nationale en la matière et se convaincre de la justesse de formuler une requête d’obtention du statut d’observateur auprès du Comité sur les marchés publics de l’OMC. En tant qu’observateur, la Côte d’Ivoire bénéficiera d’informations stratégiques relatives aux marchés publics, de renforcement de capacité pour les acteurs nationaux de la commande publique et d’une assistance technique de l’OMC.

A ce jour, seuls 2 pays Africains sont membres observateurs de l’accord, il s’agit du Cameroun et les Seychelles.

Notre pays a entrepris ces 10 dernières années plusieurs réformes sous le leadership de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, visant à renforcer la bonne gouvernance et à donner plus de clarté dans la gestion des finances publiques.

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

(225) 55 000 322

info@anrmp.ci