Menu

Nouveau Code des marchés publics et budget-programmes : les responsables des Cellules de passation et leurs collaborateurs à l’école de l’ANRMP. Du 23 au 25 septembre 2020

Après la formation des membres de son Conseil de Régulation, l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) veut amener l’ensemble des acteurs de la commande publique, plus particulièrement les Responsables des Cellules de Passation des Marchés Publics des administrations publiques ainsi que leurs collaborateurs, à une meilleure appropriation des dispositions du Code des marchés publics et du budget- programmes.

A l’initiative de son Conseil de Régulation, l’ANRMP en collaboration avec la Direction des Marchés Publics (DMP), organise une session de renforcement des capacités du 23 au 25 septembre 2020 à Grand- Bassam à l’intention d’une centaine de partcipants composés des Responsables des Cellules de Passation des Marchés Publics et leurs assistants, sur le thème : « Procédures de passation, de contrôle et de régulation des marchés publics prescrites par le Code des marchés publics de 2019 dans le contexte du budget- programmes ».

A travers ce séminaire, les formateurs se sont attelés à aiguiser les connaissances des Responsables des Cellules de Pasation des Marchés Publics et de leurs Assistants sur le nouveau Code des marchés publics et le budget-programmes. Le budget-programmes en effet, a été adpoté récemment par le Gouvernement ivoirien comme nouveau mode de gestion des finances publiques.

Justifiant l’intérêt de cette formation, Monsieur COULIBALY Yacouba Pénagnaba, Président de l’ANRMP s’est voulu précis. « Le secteur de la commande publique est un secteur dynamique qui enregistre régulièrement des mutations. A cet effet, la Côte d’Ivoire s’est dotée en 2018, d’une nouvelle loi régissant l’organe de régulation d’un nouveau et en 2019, d’un Code des marchés publics avec d’importantes innovations au niveau de la passation, du contrôle et de la régulation des marchés publics. Il était donc primordial de procéder à l’internalisation de ces innovations par ces acteurs de l’administration qui sont en première ligne de la commande publique» a -t-il rappelé.

S’agissant du budget-programmes, il a fait remarquer que : «  Notre pays, depuis le mois de janvier dernier a revu son mode de gestion budgétaire, passant du budget de moyens au budget-programmes.  Il était donc important de renforcer les capacités des acteurs des services opérationnels, notamment sur les implications de cette réforme sur la gestion des procédures de marchés publics. Au terme de cette formation, les bénéficiaires devraient être mieux outillés dans l’exercice de leur fonction de passation de marchés au sein de leurs administrations respectives.» 

A l’issue du séminaire, les participants n’ont pas manqué de traduire leur reconnaissance au régulateur ivoirien des marchés publics pour cette formation. Selon eux, elle a été enrichissante et leur sera d’une grande utilité dans la conduite de leurs missions.

Contacts

(225) 22 40 00 40

(225) 22 40 00 44

(225) 55 000 322

info@anrmp.ci