Mot du président

Chers partenaires,

Je vous souhaite la bienvenue sur le nouveau site Internet du régulateur des marchés publics en Côte d’Ivoire.

La précédente version a été mise en ligne le 6 janvier 2012. Ainsi, après 9 ans d’exploitation, nous avons décidé d’insuffler une nouvelle dynamique à ce média désormais incontournable. Notre site web a été relooké, afin de vous offrir toutes les facilités de navigation tout en tenant compte des exigences de communication et de diffusion de l’information qui sont les nôtres.
Au titre des innovations, vous disposez désormais d’une rubrique consacrée à chacun des départements et d’une docuthèque comprenant toutes les informations et la documentation relatives à la régulation des marchés publics.
Je voudrais vous remercier, chers partenaires, pour l’importance que vous avez toujours accordée à nos activités et à nos supports de communication dont notre site Internet, en témoignent le volume important des visites qui y sont recensées.

Nous entamons une nouvelle année, qui nous l’espérons sera riche en activités avec de nombreux défis à relever.
Avant d’évoquer ces grands défis que nous aurons à relever en 2021, permettez-moi de faire une rétrospective de l’année 2020 qui a été une année particulière pour la planète entière du fait de la pandémie à covid 19.
La Côte d’Ivoire, notre pays n’y a malheureusement pas échappé. En vue de réduire l’impact de cette pandémie sur les populations, le Gouvernement ivoirien a pris d’importantes mesures.
L’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), n’est pas restée en marge des efforts du Gouvernement. Nous avons apporté notre modeste soutien au Ministère de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté à travers un don d’une valeur totale de dix (10) millions de Francs CFA composé de produits d’hygiène.

Notre institution s’est également réadaptée pour poursuivre ses activités et continuer de remplir ses missions.

Malgré un premier semestre qui a démarré timidement, le second semestre a quant à lui, enregistré des activités significatives.

Au niveau interne, le processus de démarche qualité dans lequel nous nous sommes engagés avec pour ambition d’obtenir la certification ISO 9001 version 2015 avant la fin 2021, a connu un coup d’accélérateur. Les différentes composantes de l’ANRMP s’attèlent à sa mise en œuvre à travers un Plan de Travail Annuel (PTA) arrimé à un cadre de résultats stratégiques.

Au niveau externe, après le lancement du nouveau Code des marchés publics adopté en 2019, nous avons repris les sessions de formation à l’intention des différents acteurs de la commande publique. Il s’agit notamment des Responsables des Cellules de Passation des marchés publics, des contrôleurs Financiers et des Contrôleurs Budgétaires.

Outre ces sessions de formations, nous avons également procédé au lancement de deux audits. Le premier lancé le 06 août 2020 a porté sur un échantillon de deux cent (200) marchés de gré à gré passés au titre de la gestion de 2014 à 2017. Le second, lancé le 23 septembre 2020 était relatif à un échantillon de quatre cent (400) marchés passés par vingt-sept (27) autorités contractantes au titre de la gestion 2019.

L’année 2020 a également été marquée par une campagne d’information et de sensibilisation sur le Quitus de Non Redevance. C’est un document désormais exigé à tous les opérateurs économiques désireux de soumissionner à un appel d’offres afin d’obtenir un marché public.

Ce document est la preuve qu’ils sont à jour du paiement de la redevance de régulation des marchés obtenus antérieurement. Il est gratuit et seule l’ANRMP est habilitée à le délivrer.

Un autre fait marquant de l’année 2020 est la validation de la requête de la Côte d’Ivoire sollicitant le statut d’observateur auprès du Comité de l’Accord plurilatéral sur les marchés publics (AMP) de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).
En effet, l’ANRMP a apporté un appui au Ministère Ivoirien du Commerce et de l’Industrie qui s’est chargé du pilotage de ce dossier.

La demande a été approuvée et rendue publique le 21 juillet 2020 à Genève au siège de l’Organisation Mondiale du Commerce. Faisant ainsi de la Côte d’Ivoire, le troisième pays africain à accéder au statut d’observateur du Comité AMP.
Malgré ces avancées, de nombreux défis demeurent, dont l’appropriation des innovations du nouveau Code des marchés publics dans le contexte du budget programmes.

Après la formation des acteurs de la commande publique issus de l’administration publique, l’année 2021 sera consacrée au secteur privé, une cible importante qui contribue au dynamisme du système de la commande publique en Côte d’Ivoire

Je vous souhaite une excellente année 2021.

Quitus de non redevance

Le quitus de non redevance est un document désormais requis pour toute participation à un appel d'offres. Le quitus est délivré par l'ANRMP.

Faire une demande en ligne Télécharger le formulaire Vérifier un quitus